Depuis quelques temps, l'envie de préparer un yassa me titillait. Ce plat sénégalais nécessite un bon temps de préparation. J'hésitais donc à le préparer pour un repas en amoureux ou en petit comité. Or mercredi soir, nous étions 8 à table... et j'avais l'après midi de libre. Mon souhait de déguster à nouveau un « petitDSC00046 yassa » allait pouvoir se réaliser!

Le yassa poulet est mon plat sénégalais préféré! Bien que délicieux et très célèbre, ce n'est pas le plat national. En effet, c'est le Thieboudienne (que l'on peut traduire par riz au poisson) qui a cet honneur! En même temps, c'est assez logique, le Sénégal est un pays côtier de l'Afrique de l'Ouest, et les habitants sont par conséquent d'importants consommateurs de poisson.

Mais revenons en à notre plat du jour. Le yassa est une sauce à l'oignon et au citron. Il se décline en yassa poulet ou en yassa poisson. (Avec par exemple un capitaine ou un thiof, poissons locaux délicieux)

J'ai appris cette recette, grâce à l'épouse d'un de mes collègues de l'époque. Elle voulait absolument nous inviter chez elle et j'étais très désireuse d'apprendre à cuisiner ce plat. J'avais tenté quelques recettes, mais qui ne m'avaient pas totalement satisfaite! Inutile de dire qu'il n'y a pas une façon de réaliser un yassa poulet, mais plutôt une par famille!!!

Je vous livre donc cette version, apprise dans la cuisine de Khady, et préparée à la mode sénégalaise. Cela signifie qu'il faut un pilon et un mortier... mais un mixeur doit pouvoir faire l'affaire!

Ingrédients pour 8 personnes:

  • 8 cuisses de poulet

  • 1 kg d'oignons

  • 3 citrons jaunes ou 6 citrons verts

  • 8 à 10 bouillons maggi

  • 1 pot de poivre noir en grains

  • 1 tête d'ail

  • 6 piments séchés

  • 200 ml d'huile d'arachide

  • 2 comcombres

  • 500g de riz

  • 1 pot de moutarde                                                yassa

Préparation du nokos (petite pâte qui va permettre de farcir les poulets):

Incorporer dans un mortier 4 bouillons maggi, 15 graines de poivre noir et 1/2 tête d'ail.


Préparation des cuisses de poulet:

Enlever le gras du poulet (le plat est suffisamment riche en graisse comme ça!), trancher l'articulation de la cuisse.

Introduire une belle pincée de nokos sous la peau de chaque cuisse. Badigeonner ensuite l'extérieur de la peau d'un peu de moutarde, puis les mettre dans une belle marmite, contenant déjà un peu d'huile; S'il reste du nokos, l'égréner sinon ajouter 1 bouillon maggi supplémentaire et un peu d'eau.

Faire cuire 1 heure à feu moyen, puis doux. Retourner de temps à autre les cuisses.

Cette photo n'est pas de moi!

Préparation de la sauce Yassa:

Il faut piler l'autre ½ tête d'ail, 1 douzaine de grains de poivre, les piments. Mélanger au jus de citron. Ajouter 2 cuillère à soupe de moutarde.

Couper 1 kg d'oignons. Pour ceux qui sont équipés, au mixeur, sinon à la main. Et là, si vous avez peur de pleurer toutes les larmes de votre corps, j'ai LA solution! Personnellement je porte dans ces cas là mes lunettes de natation, que je ne met d'ailleurs pas pour aller nager... Ce n'est pas très sexy, mais c'est efficace!

Attention, c'est encore plus joli si les oignons sont en rondelles!

Ajouter la sauce préparée auparavant et égréner encore 3 à 4 bouillons maggi et bien mélanger.

IMG_1266Lorsque les cuisses de poulet sont prêtes, les retirerr le de la casserole. Dans la casserole pleine de sauce, ajouter à la place les oignons. Verser 200 ml d'huile. Laisser cuire à feu doux une bonne vingtaine de minutes au moins. Les oignons doivent devenir translucides.

Pendant la préparation de la sauce, faire cuire le riz.

Le top du top est de faire griller juste avant de servir, les cuisses de poulet au barbecue.

Servir dans un grand plat, avec le riz au centre, les cuisses autour et la sauce sur le riz.

Petite suggestion: Une petite salade de comcombre ou de tomate pourra vous rafraîchir un peu!

Bon appétit, en espérant que ce plat vous emmenera au moins le temps d'un repas vers le pays de la Teranga!