IMG_2766

Depuis le temps que je vois passer des recettes de "panna cotta" sur la blogosphère, ma curiosité a été titillé! Et oui, je ne connaissais pas du tout avant et j'ai enfin rattrapé mon retard hier soir!!! Mieux vaut tard que jamais!

Comme il me restait de belles quantités de mûres au congélateur,  j'en ai sorti un petit lot pour faire un coulis (j'avais en effet déjà utilisé quelques mûres pour mes muffins à la farine de châtaigne et aux mûres, ainsi que pour des crèmes brûlées à la mûre)

Après un petit tour sur internet, mon choix s'est arrété sur la recette conseillée par Guillemette sur son blog "chocolat et caetera", recette qui m'a séduite par sa simplicité tant dans les ingrédients que dans la réalisation. (à partir du moment où on conserve dans ses tiroirs de l'agar-agar!).

Au niveau gustatif, c'est frais, vanillée et le coulis de mûre se marie très bien à la crème! La prochaine fois que j'en ferai (car il y aura une prochiane fois!) je remplacerai le sucre vanillée par de la véritable vanille)

Pour 3 gros verres ou 4 verrines:

Pour la panna cotta:

  • 200 ml de crème liquide

  • 200 ml de lait

  • 60g de sucre

  • 2 sachet de sucre vanillé (mais avec de la vraie vanille ça doit être encore mieux)

  • 2gr d'agar-agar

Pour le coulis:

  • 250g de mûres

  • 2 c. à s. rases de sucre en poudre

Préparation de la panna cotta:

En faisant chauffer dans une casserole les ingrédients indiqués. Remuer régulièrement. Aux premiers frémissements, retirer du feu et verser la crème dans les verres, verrines,... Laisser refroidir, puis les mettre au réfrigérateur 1 à 2 h. L'agar-agar va agir en refroidissant, il faut juste lui laisser un peu de temps!

Préparation du coulis de mûres:

Comme j'ai une centrifugeuse à fruit à la maison, la préparation du coulis a été simplicissime:
J'ai passé les mûres décongelées dans la centrifugeuse, j'ai ensuite mis le jus dans une casserole avec le sucre pour faire chauffer. et c'est tout!
Lorsque le coulis est froid, il suffit de l'ajouter sur la crème solidifiée!

Servir frais.

Petite remarque par contre, la mûre, c'est pire que la betterave: une belle couleur de sang qui s'imprègne partout!